AUTOUR DE DEBOUT POUR LE CHANGEMENT

Pour certain.e.s, le changement sonne comme un air de science fiction et la situation paraît désespérée. Mais le désespoir est un luxe que nous ne pouvons pas nous permettre. La science nous dit clairement que nous pouvons encore y arriver, mais nous serons la dernière génération a encore pouvoir éviter le pire. C'est pourquoi aujourd'hui, nous vous demandons de nous rejoindre.

Parce que nous n'avons plus rien à perdre et tout à gagner.

POURQUOI AVONS-NOUS BESOIN D'UN CHANGEMENT ?

La plupart des gens désormais savent ce qu'est le changement climatique, mais ils ne l'associent pas au mot "crise", parce que l'on comprend souvent mal comment le changement climatique fonctionne réellement. 

Notre situation est bien pire qu'on ne le pense généralement !

Souvent, on a tendance à penser que, si la situation devient vraiment critique, nous nous en sortirons d'une manière ou d'une autre. Comme s'il s'agissait d'un jeu dont, lorsque les choses deviennent vraiment dangereuses, nous pouvons simplement sortir, réparer les dégâts qui se sont produits et continuer à jouer avec des règles légèrement différentes. 

Mais cette vision passe à côté d'un "détail" d'une importance capitale: les points de basculement.

Ils font partie du système climatique mondial et, s'ils dépassent une certaine limite, ils déclenchent de nombreux autres processus irréversibles dans un processus en domino. En très peu de temps, il se crée ainsi une spirale innarêtable dans laquelle le réchauffement climatique s'élève bien au-delà de deux, trois ou quatre degrés. L'objectif de 1,5 degré de la Convention de Paris devient inatteignable, les conséquences terribles et la situation incontrôlable.

En ce sens, chaque année, chaque mois et certainement chaque jour que nous laissons passer sans agir sont autant de crimes supplémentaires. Aucun.e scientifique au monde ne peut prédire avec certitude l'ampleur de ces réactions en chaîne.

Pour arrêter la catastrophe, nous avons besoin de changement.

Malheureusement, un mouvement de notre politique dans cette direction est encore loin, même après un an et demi au cours duquel nous avons inlassablement organisé des manifestations et des grèves, demandant de prendre enfin des mesures concrètes contre le changement climatique. Il est temps de faire un pas en avant. Fini les belles paroles !

Lors de "Debout pour le Changement", nous choisirons une forme de lutte légèrement différente : la désobéissance civile. Toute personne qui participe à une action de désobéissance civile enfreint délibérément les fondements juridiques du système afin d'attirer l'attention sur une situation d'injustice. La marche du sel de Gandhi (1930), le boycott des bus de Montgomery, qui a suivi l'arrestation de Rosa Parks (1955) ou l'occupation de la centrale nucléaire naissante de Kaiseraugst (1975) sont des exemples de désobéissance civile. Toutes ces entreprises ont finalement été couronnées de succès, car elles ont changé la conscience politique et ont ainsi fait pression sur les puissants. 

Le philosophe suisse Hans Saner (1934 - 2017) écrit dans son essai "Von der Pflicht zum Widerstand in der Demokratie" (Du devoir de résister en démocratie) : "Reconnaissant que dans toutes les démocraties peuvent se produire des conflits qui n'ont pas été prévus et qui ne peuvent donc pas être résolus pour le moment en raison des institutions existantes, la désobéissance civile pourrait être justifiée comme un correctif extra-constitutionnel à la pratique politique [...]". La crise climatique est l'un de ces cas de conflit. 

 

Pour que cet acte de désobéissance civile réussisse, il faut de nombreuses personnes qui comprennent l'urgence de cette crise écologique et humanitaire et qui sont maintenant prêtes à exercer la désobéissance civile toutes ensemble. Notre pouvoir réside dans le fait que nous sommes nombreux et que, dans une démocratie, le peuple doit avoir le dernier mot, en particulier dans la lutte contre la crise climatique, car absolument tout ce que nous connaissons est en jeu.

Vous pouvez trouver plus d'informations sur les points de basculement sur le site web de la Grève du climat

Qui est derrière le Debout pour le Changement?

"Debout pour le Changement" est un projet mis sur pied conjointement par divers mouvements climatiques, à savoir la Grève du Climat, Extinction Rebellion, Collective Climate Justice, le Collectif Break Free et Greenpeace Suisse.

Qui soutient Debout pour le Changement?

Plusieurs autres organisations soutiennent le projet. Il s'agit de divers collectifs féministes, Swissveg, SonneSchweiz, Trinkwasser Initiative, XR Doctors, Grand-parents pour le climat, Coopérative Feuervogel.

Vous nous soutenez idéologiquement ou financièrement et vous souhaitez figurer sur le site ? Dans ce cas, veuillez nous contacter : riseupforchange@tutanota.com

Debout pour le changement

Fav (1).png

N. de téléphone importants:

Legal-Team: + 41 77 949 40 47

CARE: +41 76 717 79 19

Liens importants:

Presse: Anaïs Tilquin, +33 62 220 86 02