Fav (1).png

LA PLACE FINANCIÈRE SUISSE

Un argument populaire des opposants aux mesures climatiques concrètes est que la Suisse est trop petite pour faire la différence. C'est de la connerie à plusieurs égards. Entre autres choses, parce que la Suisse dispose en fait d'un énorme levier : Nous abritons l'une des plus grandes places financières du monde, par laquelle des milliers de milliards de francs circulent chaque année dans l'économie mondiale. Les activités économiques financées par cet argent génèrent environ 20 fois plus de gaz à effet de serre que la totalité de la production intérieure de la Suisse. Ainsi, nos banques, fonds de pension, compagnies d'assurance et fonds d'actions continuent d'investir dans les combustibles fossiles et autres secteurs économiques à forte intensité de CO2, détruisant ainsi notre avenir au lieu de soutenir les énergies renouvelables et autres projets durables. Par exemple, CS et UBS ont investi ensemble environ 83,3 milliards de dollars ( !) dans le financement des énergies fossiles entre 2016 et 2019. Voire les factsheets pour plus d'exemples. Ça suffit !

signal-2021-07-19-122153_002.png

LE PROBLÈME

Le secteur financier suisse est responsable d'impacts clima- tiques catastrophiques et de violations des droits humains : Nous voulons une vie dans la dignité pour touxtes. Pour ça, il faut mettre fin aux flux financiers frappant les frontières planétaires & sociales [G1] et les répartir de manière juste et durable. 20X les émissions nationales de gaz à effet de serre [2] , soit plus de 2 % des émissions mondiales , et contribue, selon l'OFEV, à un réchauffement climatique de 4 à 6 °C. [3]

Au lieu de réagir réellement, la finance pratique le greenwashing [4] et les politiciens ne fixent pas de règles contraignantes (comme dans la loi sur le CO2).

Or, en ces temps de crise, il faut activer ce levier climatique de loin le plus important de Suisse!

 

LA VISION

Nous voulons une vie dans la dignité pour touxtes. Pour ça, il faut mettre fin aux flux financiers frappant les frontières planétaires & sociales [G1] et les répartir de manière juste et durablerespektieren. Eine klimagerechte [G2] Welt. Les demandes présentées ici sont les premières pas importants vers la réalisation de cette vision. Développons cette vision ensemble !

 
signal-2021-07-19-122153_001.png
 
SNB_FR.png
chevron.png
exxonmobil.png
total.png
shell.png
enbridge.png
duke.png

MOZAMBIQUE AND SWISS FINANCE

Swiss finance, especially Credit Suisse, is causing devastation in Mozambique, directly through illegal loans and indirectly through financing destructive fossil infrastructure projects. We received two important messages from Ilham Rawoot from the Say No to Gas campaign at Justicia Ambiental  / Friends of the Earth Mozambique, which explains the involvement of Swiss finance in this devastation.

00:00 / 03:06

WEITERE INFOS

Du willst dich noch mehr über die negativen Auswirkungen des Finanzplatzes informieren?
Unter den folgenden Links haben wir euch einige aufschlussreiche Quellen zusammengestellt:

Wie nachhaltig ist DEINE Bank?
BANKEN-RATING DES KLIMASTREIK SCHWEIZ

Warum können die Schweizer Banken die Klimarisiken für ihre Branche nur schlecht einschätzen?

Interview mit WWF-Chef Thomas Vellacott, Watson, 11.7.2021


Welche Banken wollen weiterhin auf fossile Brennstoffe setzen?
5-YEARS LOST REPORT 2020

Wie grün sind die Zentralbanken der G20-Staaten?
THE GREEN CENTRAL BANKING SCORECARD

Eine Analyse der Finanzierung der 60 grössten Geschäfts- und Investmentbanken der Welt in fossile Brennstoffe
BANKING ON CLIMATE CHAOS: FOSSIL FINANCE REPORT 2021